SN

Informations professionnelles et nouveautés du site

 

Protocole WIN-lupus

Dr Noémie JOURDE-CHICHE - Pr Eric DAUGAS

 

La durée optimale du traitement d'entretien des glomérulonéphrites lupiques prolifératives n'est pas connue. Après un traitement immunosuppresseur d'attaque reposant sur le cyclophosphamide ou le mycophénolate mofétil et la corticothérapie à forte dose, ce traitement immunosuppresseur d'entretien repose sur l'association de mycophénolate mofétil ou d'azathioprine et de corticoïdes à plus faibles doses. Il vise à éviter les rechutes rénales.

 

Après 2 ans, la poursuite de ce traitement d'entretien n'a pas prouvé son intérêt, et expose les patients lupiques à des complications, en particulier infectieuses, hématologiques, métaboliques et néoplasiques. Nous souhaitons évaluer l'arrêt du traitement immunosuppresseur d'entretien après 2 ans, chez des patients stables et en rémission après une glomérulonéphrite lupique proliférative, recevant et poursuivant un traitement de fond par hydroxychloroquine, éventuellement associée à une corticothérapie à faible dose.

Objectif principal de l'étude :

Démontrer que l'arrêt du traitement immunosuppresseur d'entretien après 2 ans n'est pas inférieur à la poursuite de ce traitement en termes d'efficacité 2 ans après, dans le cadre d'une glomérulonéphrite lupique proliférative. Le critère de jugement principal est le taux de patients libres de rechute de glomérulonéphrite lupique proliférative à 2 ans de l'inclusion.

 

Voir tous les détails du PHRC

 

 

Enquête du GCLR

Traitement de la néphropathie lupique

Enquête du GCLR sur les pratiques des néphrologues français

 

Démarrer l'enquête (< 2 minutes)

 

 

 

 

 

Enquête sur l'informatisation des données des structures d'hémodialyse francophones - Réseau DIALIN

Questionnaire

 

Merci de bien vouloir renvoyer ce questionnaire complété à :

 

Réseau DIALIN CCLIN Sud Est

Villa Alice

Hôpital Henry Gabrielle

20 Route de Vourles

69230 Saint Genis Laval

 

 

 

 

Nephrotox

 

Dear colleagues,

 

I would like to take this opportunity to present to you my database "Nephrotox"

 

http://www.ipath-network.com/nephrotox/

 

You are cordially invited to support this project, comments and criticisms are very welcome. During my professional career, no other topic has occupied me so often and ongoing as drug induced renal injury. I have made repeated attempts to establish a data bank covering all relevant toxic injuries. Time and again this project was put on ice as, amongst other reasons, it earlier proved difficult to keep such a data collection up to date. Following retirement, I have started a new effort in this direction. Now finally, the database exists.

 

This database follows the basic idea of Wikipedia and allows all interested parties to contribute their experience, with the aim of creating a useful tool. The data bank is not solely intended for pathologists, but is also aimed at clinicians, members of the pharmaceutical industry and regulatory authorities.

You are invited to pass on the internet address to everyone. Please make a link on your homepage and inform your members in case you find the database helpful.

 

Yours sincerely

 

Prof (em.) Dr. M.J. Mihatsch

Former Head and Chairman of Pathology

Basel Switzerland

Michael-J.Mihatsch@unibas.ch

 

 

 

 

Parution du forfait de dialyse péritonéale au JO daté du 30 mars

Forfait hebdomadaire de prise en charge d'un patient insuffisant rénal en dialyse péritonéale

 

Texte

 

 

 

 

 

La transplantation rénale

 

 

 

 

 

Infolettres de la Société de Néphrologie

 

Infolettres

 

Index des infolettres précédentes