champ recherche
logo Soc Nephrologie
in memoriam
in memoriam

Jean BARIETY (1933-2011)

 

Pr Striker

 

 

Jean Bariety (1933-2011)

 

Le Professeur Bariéty s'est éteint au terme d'une brillante carrière qui l'a conduit à occuper les plus hautes responsabilités dans les domaines de l'Université, de la Recherche Médicale et de la vie hospitalière. Nommé Maitre de Conférence Agrégé à 33 ans, il est Professeur titulaire de la Chaire de Clinique Médicale à 39 ans puis,à partir de 1983, Professeur de Néphrologie à la Faculté Broussais-Hôtel-Dieu dont il sera le Doyen de 1984 à 2002. Il montra dans ses fonctions de Doyen un réel talent d'organisateur et consacra une grande partie de son énergie à développer les domaines d'excellence de « sa » Faculté et à en défendre l'indépendance.

 

C'était de plus un pédagogue hors pair. Pour ce grand universitaire la Recherche était une passion de tous les instants qui l'a amené à occuper de nombreux postes de responsabilité : Vice-Président du Conseil Scientifique de l'Université Pierre et Marie Curie et de la commission spécialisée N° 5 de l'INSERM, Directeur scientifique du laboratoire de morphologie et d'immunopathologie rénales (CNRS-ERA 48) et du groupe de recherches sur la pathologie rénale et vasculaire (INSERM U 28), Directeur du Centre Claude Bernard de recherches d'immunopathologie rénale et vasculaire, Président du conseil scientifique de l'Association Claude Bernard puis Président de l'Association Robert Debré pour la Recherche Médicale. Jusqu'à sa retraite il a gardé une activité de recherche personnelle inventive à l'origine de 150 publications dont les résultats sont abondamment cités dans les revues internationales...

 

Soucieux du rayonnement de la Néphrologie française, il a été pendant de nombreuses années Professeur invité à la Faculté de Médecine de Santiago et nommé en 1985 Professeur Honoris Causa de l'Université du Chili. Le

 

Professeur Bariéty a été également à l'hôpital Broussais le Patron de la Clinique Médicale Propédeutique (1972-1983) puis du service de Néphrologie transféré à l'Hôpital Européen Georges Pompidou (1983-2000). Il était membre du Conseil d'Administration de l'Assistance Publique et Président de sa commission des effectifs.

 

Le Professeur Bariéty a été dès les années soixante un des pionniers de la pathologie rénale, alors nouveau champ d'investigation des maladies rénales humaines. Alliant sa connaissance clinique des néphropathies aux techniques morphologiques en pleine expansion dont la microscopie électronique et l'immunofluorescence, il a été un acteur majeur de la caractérisation moderne des glomérulopathies humaines, son domaine de prédilection, en particulier de la glomérulopathie extramembraneuse, des glomérulonéphrites à dépôts mésangiauxd'IgA primitives et associées aux hépatopathies et des lésions glomérulaires observées au cours des néphropathies gravidiques.

 

Dans son unité INSERM, la pathologie et l'immunopathologie rénales expérimentales ont été des axes de recherche féconds, en particulier la description immuno-morphologique des glomérulonéphrites expérimentales et l'histo-physiologie de la perméabilité glomérulaire aux macromolécules : il a étudié l'histoire naturelle des glomérulonéphrites extramembraneuses chez le rat Wistar par le bichlorure de mercure, la localisation de la barrière de filtration glomérulaire et de la réabsorption protéique dans les reins des rats Wistar Munich normaux et pathologiques par les techniques d'immunopéroxydase ultrastructurales ; il a mis au point la détection et la quantification de la rénine dans le rein de rat par les techniques immunohistochimiques et d'hybridation in situ.

 

Poursuivant son intérêt pour l'étude du glomérule, ses dix dernières années d'activité de recherche furent particulièrement fécondes. Cette recherche a étéconsacrée au podocyte normal et pathologique dans les glomérulopathies humaines en utilisant la collection riche de plusieurs milliers de biopsies rénales effectuées en 40 ans dans son service et une technique impeccable d'immunohistochimie. Ses travaux, tout à fait novateurs, ont révolutionné l'interprétation des lésions de hyalinose segmentaire et focale en apportant la démonstration de ce que les podocytes étaient susceptibles dans de très nombreuses situations pathologiques de se multiplier et de se transdifférencier en myofibroblastes ou en macrophages.

 

La recherche du Professeur Jean Bariéty n'aurait pu être menée à bien sans la collaboration de chercheurs et de techniciens de grande qualité avec chacun desquels il avait développé des liens personnels forts. Citons parmi ceux-ci Marie-Dominique Appay, Marie-France Bélair, Jacques Chevalier, Janine Grossetête, Chantal Mandet et Michel Paing. La recherche clinique à partir des biopsies rénales, si magistralement développée par le Professeur Jean Bariéty, est poursuivie avec dynamisme par le Docteur Dominique Nochy et le Professeur Gary Hill , toujours en quête d'un nouveau sujet de travail et qui apporte, avec une exquise courtoisie , sa grande finesse d'analyse et sa rigueur scientifique d'outre-Atlantique.

 

Le Professeur Jean Bariéty était entouré de fortes personnalités telles que PhilippeDruet, Jean-François Girard, Jean-Marie Idatte et Michel Kazatckine. Alain Meyrier rejoindra plus tard le service et en exploitera les richesses avec le talent qu'on lui connait. Le Professeur Jean Bariéty a su laisser toute liberté à ses collaborateurs de choisir leurs thèmes d'activité et l'orientation de leur carrière tout en leur apportant son soutien dans la limite de ses possibilités et de ce qu'il estimait souhaitable pour le bien de son service, de son unité de recherche et de sa Faculté.

 

Le Professeur Bariéty était enfin un homme d'une grande culture passionné d'Opéra et intarissable sur l'histoire des chemins de fer. Il était Officier de la Légion d'Honneur. Il laisse une épouse qui l'a accompagné avec un dévouement inlassable et une grande intelligence entourée par leurs 4 enfants que la Société de Néphrologie assure de leur sympathie attristée.

 

Patrick BRUNEVAL*+

Denis GLOTZ**

Christian JACQUOT*++

 

*Hôpital Européen Georges Pompidou, Université Paris V

+Service d'anatomie pathologique

++ Service de néphrologie

** Service de néphrologie et de transplantation rénale, Hôpital Saint Louis, Université Paris VII

 

 

 

 

 

Pr Jean Bariety

 

 

Madame, Monsieur,

Nous avons la tristesse de vous faire part du décès de Monsieur le Professeur Jean BARIETY, survenu le jeudi 21 Avril 2011 dans sa 78ème année.

Nommé Maitre de conférences agrégé à 33 ans et professeur de la chaire de clinique médicale à l'hôpital Broussais à 39 ans, le professeur BARIETY a été Directeur scientifique du groupe de recherche sur la pathologie rénale et vasculaire à l'institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm U28), et Directeur du centre de recherche d'immunologie rénale et vasculaire à l'association Claude Bernard (1981-2004).

Il a été également chef de service de la clinique médicale propédeutique à l'hôpital Broussais (1972-1983) puis chef du service de néphrologie transféré à l'hôpital européen Georges Pompidou (1983-2000), Doyen de la faculté Broussais-Hôtel-Dieu (1984-2002), puis coordonateur du centre de néphrologie, d'hypertension artérielle et de médecine vasculaire à l'hôpital européen Georges Pompidou (2000-03).

Nommé professeur émérite en 2003, Officier de la Légion d'Honneur, le professeur Jean BARIETY a été également consultant honoraire de l'université Paris-Descartes, président du conseil d'administration de l'Association pour le Développement de l'Hygiène Maternelle et Infantile (ADHMI) de 1983 à 2003 et membre du Conseil d'administration de l'Assistance publique.

La cérémonie religieuse sera célébrée le vendredi 29 avril 2011 à 10 heures, en l'église Saint Eustache, 2 impasse Saint Eustache à Paris (1er).

Mireille FAUGERE
Directrice générale de l'Assistance Publique Hôpitaux de Paris

 

back
top
 
OK
effacer
plus
OK
effacer
plus
OK
effacer
plus